Municipales à Grigny : le camp du député PS Malek Boutih annonce un recours

Le Parisien – Florence Méréo

Grigny, local de campagne dimanche soir.

Ils ont (largement) perdu la bataille, mais entendent relancer la guerre. A Grigny, Sidi Bendiab le candidat encarté PS et soutenu par le député socialiste Malek Boutih, assure ce lundi qu’il va déposer un recours en annulation de l’élection municipale.

Philippe Rio, le maire sortant PCF, allié officiellement au PS, a remporté l’élection dès le premier tour dimanche avec plus de 51 % des suffrages.

Sidi Bendiab, le socialiste qui menait une liste concurrente avec Malek Boutih n’en démord pas, lui qui arrive avant-dernier des quatre listes en lice avec seulement 17,77 % des voix : « Nous n’avons pas joué à armes égales. Le maire sortant et les socialistes qui l’accompagnent ont déployé des moyens colossaux pour assurer leur victoire. Ils ont utilisé les moyens de la mairie et ceux de l’agglomération pour faire campagne ».

Dans les « prochains jours », le camp Boutih tentera de faire annuler l’élection et promet un « dossier béton ». « Des agents ont été mobilisés pour faire campagne, des véhicules communaux utilisés, le maire a fait des inaugurations en forme de meetings politiques avant l’élection, et beaucoup d’autres choses que nous démontrerons aisément », détaille Sidi Bendiab tandis que Malek Boutih avait déjà évoqué dimanche soir « plusieurs irrégularités dans les bureaux de vote » et des « plaintes » en préparation.

« Des irrégularités ? a immédiatement réagi Philippe Rio. Quelles irrégularités ? Aucune de notre côté, mais eux auront à répondre de leur attitude dans le bureau de vote n° 9 où ils ont jeté à terre des bulletins de vote officiels ». Le maire sortant estime que l’attitude du camp adverse relève de « l’anticommunisme primaire. C’est la seule matrice intellectuelle du député. Il va nous ressortir comme d’habitude son discours sur la Corée du Nord et nous y assimiler. Ça ne m’intéresse pas, nous avons respecté toutes les règles et avons du travail pour la ville ».