Archives pour la catégorie En circonscription

Infos pratiques sur le Pass unique et le dézonage

Pour tous ceux qui utilisent régulièrement les transports en commun et ont un abonnement mensuel, le Pass unique et le dézonage sont une bonne nouvelle. Évidemment, pour ceux qui circulent plutôt en voiture et prennent occasionnellement les transports collectifs, les tarifs des tickets ne changent pas, mais beaucoup d’entre vous peuvent bénéficier d’aides (étudiants, personnes âgées, forfait solidarité transport pour les bénéficiaires du RSA notamment…).

En tous cas, grâce au dézonage, vous pouvez voyagez plus loin sur le réseau Transilien (zones 1-5) !

 

L’agglomération a voté en faveur d’une régie pour l’eau potable

Après la Ville de Paris, le Val d’Orge l’a fait ! La reprise en régie du service de distribution de l’eau potable sera mise en œuvre à partir de 2017, l’objectif étant de mieux maîtriser les coûts et l’entretien des réseaux.

Pour ce qui est de l’assainissement, cela relève de syndicats intercommunaux, adaptés à la géographie des bassins versants des rivières. En 2018, les futures communautés d’agglomération auront parmi leur compétences obligatoires la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI).

 

Centres d’accueil de la Sécu

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie va réorganiser dans les trois prochaines années ses centres d’accueil. L’objectif est de mieux accueillir les assurés, avec la mise en place de bornes de libre-service, le développement des services via internet et le centre d’appels. Le problème : pour atteindre cet objectif la Sécu prévoit de fermer de nombreux sites d’accueil, dont celui de Morsang-sur-Orge (les centres de Grigny et Sainte-Geneviève-des-Bois seraient maintenus). Saluons ici les syndicats qui défendent un accueil personnalisé et adapté à tous les assurés, y compris ceux qui sont peu mobiles ou qui n’utilisent pas internet.

Brèves locales

  • RFF et SNCF ont été mis en examen pour homicide involontaire plus d’un an après l’accident en gare de Brétigny-sur-Orge. Espérons que suite à cette procédure, les défauts d’entretien et autres dysfonctionnements seront pris au sérieux et qu’un tel drame ne se reproduira plus.
  •  Un médecin généraliste et demi pour 13 000 habitants à La Grande Borne… et pas de pédiatre, ni de dentiste, ni aucun autre spécialiste ! S’il est vrai que des agressions visant des professionnels de santé sont en partie à l’origine de cette situation, il ne faut pas pour autant s’y résigner. Seuls les pouvoirs publics peuvent reprendre la main et inciter de nouveaux médecins à s’y installer, comme au pôle santé de Grigny 2.

Sur ce sujet, à lire dans Le Parisien du 8 septembre 2014 : l’interview de Malek Boutih, les chiffres des professionnels de santé et le portrait de l’infirmière dont la voiture a été caillassée.

  • Odile Arrighi-Roger, génovéfaine, militante communiste et résistante, a survécu aux camps de concentration de Ravensbrück. Les collégiens essonniens la connaissent car elle témoignait inlassablement et avec un grand talent de cette période de notre histoire. Avec son décès, nous perdons une grande dame et un peu de notre mémoire.

Municipales à Grigny : le camp du député PS Malek Boutih annonce un recours

Le Parisien – Florence Méréo

Grigny, local de campagne dimanche soir.

Ils ont (largement) perdu la bataille, mais entendent relancer la guerre. A Grigny, Sidi Bendiab le candidat encarté PS et soutenu par le député socialiste Malek Boutih, assure ce lundi qu’il va déposer un recours en annulation de l’élection municipale.

Philippe Rio, le maire sortant PCF, allié officiellement au PS, a remporté l’élection dès le premier tour dimanche avec plus de 51 % des suffrages.

Sidi Bendiab, le socialiste qui menait une liste concurrente avec Malek Boutih n’en démord pas, lui qui arrive avant-dernier des quatre listes en lice avec seulement 17,77 % des voix : « Nous n’avons pas joué à armes égales. Le maire sortant et les socialistes qui l’accompagnent ont déployé des moyens colossaux pour assurer leur victoire. Ils ont utilisé les moyens de la mairie et ceux de l’agglomération pour faire campagne ».

Dans les « prochains jours », le camp Boutih tentera de faire annuler l’élection et promet un « dossier béton ». « Des agents ont été mobilisés pour faire campagne, des véhicules communaux utilisés, le maire a fait des inaugurations en forme de meetings politiques avant l’élection, et beaucoup d’autres choses que nous démontrerons aisément », détaille Sidi Bendiab tandis que Malek Boutih avait déjà évoqué dimanche soir « plusieurs irrégularités dans les bureaux de vote » et des « plaintes » en préparation.

« Des irrégularités ? a immédiatement réagi Philippe Rio. Quelles irrégularités ? Aucune de notre côté, mais eux auront à répondre de leur attitude dans le bureau de vote n° 9 où ils ont jeté à terre des bulletins de vote officiels ». Le maire sortant estime que l’attitude du camp adverse relève de « l’anticommunisme primaire. C’est la seule matrice intellectuelle du député. Il va nous ressortir comme d’habitude son discours sur la Corée du Nord et nous y assimiler. Ça ne m’intéresse pas, nous avons respecté toutes les règles et avons du travail pour la ville ».